Courte Biographie de Kyabje Mindrolling Trichen Gyourmé Kunzang Wangyal

Courte Biographie de Kyabje Mindrolling Trichen Gyourmé Kunzang Wangyal 2017-12-22T11:02:39+00:00

Kyabje Mindrolling Trichen Gyourmé Kunzang Wangyal

La Naissance de Sa Sainteté

Le 11ème détenteur du trône de Mindrolling, Trichen Gyourmé Kunzang Wangyal naquit du 10ème Mindrolling Trichen Gyourmé Deundroub Wangyal et de Youm Dawa Drolma (sa mère), le dix-huitième jour du premier mois lunaire de l’année du mouton de fer.

Education, Initiations & Lama Racine

Sa Sainteté reçut un nombre considérable d’enseignements et d’initiations de nombreux maîtres Tibétains exceptionnels. Voici quelques-uns de ces maîtres de renom avec lesquels il étudia :

Dzongsar Khyentsé Tcheukyi Lodreu, Séchen Kongtrul le Grand, Minling Tchoung Rinpoché, Minling Khen Rinpoché, Séchen Rabjam Rinpoché, Dordzin Namdreul Gyatso, Dordzin Déchen Tcheudzin et Guélong Kunzangla.

Le lama racine de Sa Sainteté fut Dzongsar Khyentsé Tcheukyi Lodreu duquel il reçu les précieuses instructions du Guhyagarbhatantra et ses commentaires variés. Dzongsar Khyentsé Rinpoché proclama que Sa sainteté avait grandement excellé dans la compréhension et la pratique de ces précieux enseignements et lui ordonna de les enseigner onze fois dans le futur à des étudiants fortunés et vertueux.

Retraites, Ecrits et Découverte de Terma

Après avoir étudié de nombreuses années avec les plus grands maîtres du Bouddhisme Tibétain, Rinpoché passa plus de 14 ans en retraites, accomplissant de nombreuses pratiques. Au milieu de merveilleux présages il composa de nombreux enseignements et découvrit le terma de Jigten Wantchouk Péma Garwang, le Grand Compassionné.

1959 : Fuite du Tibet

Le paranirvana du 10ème Mindrolling Trichen eut lieu quand Rinpoché n’avait que sept ans. Durant les années qui suivirent, Rinpoché continua ses études et commença à remplir ses responsabilités en tant que le futur détenteur du trône. L’invasion chinoise au Tibet en 1959 et ses conséquences empêchèrent son intronisation officielle. A la requête de sa sangha et des membres de sa famille, Sa Sainteté s’échappa du Tibet à l’âge de 29 ans.

Rinpoché passa quelque temps au Bhoutan, puis se rendit en Inde. Il rencontra et vécu auprès du grand maître, Sa Sainteté Dudjom Rinpoché, qui avait été l’ami du 10ème Mindrolling Trichen.

Intronisation du 11e Mindrolling Trichen

En 1962, Sa Sainteté Dudjom Rinpoché et Sa Sainteté Dilgo Khyentsé Rinpoché accomplirent la cérémonie formelle et intronisèrent officiellement Sa sainteté comme le XIème Mindrolling Trichen, en la présence de nombreux maîtres de renom et de dignitaires du Monastère de Zangdok Palri à Kalimpong. A Kalimpong, alors qu’il travaillait de près avec Sa Sainteté Dudjom Rinpoché, Sa Sainteté le 16ème Karmapa, Sa Sainteté Dilgo Khyentsé Rinpoché et d’autres, Rinpoché participa activement à l’établissement du Dharma en Inde. Il organisa de nombreuses assemblées, initiations et enseignements.

Etablissement du Monastère de Mindrolling en Inde

En 1967, Rinpoché partit à Dehra Dun, en Inde et y implanta son siège comme le haut lieu du Monastère de Mindrolling en exil où il continua à bénéficier les êtres en tournant la roue du Dharma. Sa présence dans le monde a inspiré les êtres à suivre un chemin altruiste, compassionné et pur. Il concentra plus particulièrement ses efforts à propager la vision et le conseil du grand Roi du Dharma Tcheugyal Terdag Lingpa afin de préserver la pureté des enseignements et de maintenir le samaya.

Reconnu au sein de la communauté Tibétaine comme étant une émanation de Padmasambhava, Sa Sainteté le XIème Mindrolling Trichen fut révéré et respecté dans le monde Bouddhiste comme un grand Mahasiddha et l’un des plus grands maîtres accompli de ce siècle.

Trichen Dorjé Tchang, comme il fut connu par beaucoup, vécut auprès de sa famille et de la sangha de Mindrolling à Dehra Dun jusqu’à son paranirvana.

Le Parinirvana de Sa Sainteté

A sept heures du soir, le 3ème jour du 1er mois des Miracles de l’année du Rat (9 février 2008), sans le moindre inconfort et le visage plus radiant que jamais, avec un sourire contenu, Sa sainteté le 11ème Mindrolling Trichen Rinpoché regarda affectueusement tous ceux qui l’entouraient. Puis, avec un aspect détendu, Kyabjé Mindrolling Trichen Gyourmé Kunzang Wangyal montra le signe de la fin en transférant son esprit d’éveil dans un autre royaume afin de tourner l’esprit de ceux qui doivent être domptés vers le dharma.